jeudi 3 juin 2010

Résolutions du comité d'entreprise

CE extraordinaire du 3 juin 2010
Voici les deux résolutions votées par le comité d’entreprise de la NR lors de la réunion extraordinaire du mardi 3 juin 2010.

1. « Prenant acte que dans son rapport présenté le 19 juin 2010 devant l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires, le directoire de La Nouvelle République demande la poursuite de l’activité de la société repoussant la dissolution anticipée de celle-ci, qu’aurait pu engendrer le fait que les capitaux propres sont ramenés à un montant inférieur à la moitié du capital social ;
Considérant que le même directoire croit dans les perspectives d’avenir et les projets en cours pour reconstituer ces capitaux propres dans les délais prévus par la loi mais insistant sur le fait que les salariés doivent être pleinement associés à ces projets porteurs de motivations ;
Le comité d’entreprise donne un avis favorable sur la proposition du directoire d’acter la continuité de la société. »


2. « Le comité d’entreprise a bien compris la nécessité financière de l’arrivée de la Montagne dans le capital de la NR. Il entend bien que cette solution est indispensable pour rétablir de manière urgente un niveau de trésorerie nécessaire à la poursuite de l’activité du journal.
Toutefois, les réponses apportées par la direction aux questions posées par le comité d’entreprise en cette séance extraordinaire du 3 juin 2010, n’apportent pas une garantie absolue sur le maintien de l’emploi, des conditions de travail, sur l’avenir de l’outil industriel. Les craintes de nouvelles suppressions de postes liées aux synergies et mutualisations de moyens avec La Montagne ne sont pas éliminées totalement par les mêmes réponses de la direction. Les projets de développement partagés avec Centre France nécessaires afin de reconstituer les capitaux propres ne sont pas précisés.
Du fait de ces réserves, le comité d’entreprise préfère s’abstenir sur l’augmentation de capital de la NRCO avec prise de participation de 10 % du Groupe Centre France, proposée à l’assemblée générale des actionnaires le 19 juin 2010.
Le comité d’entreprise en parallèle formule très fortement le souhait que cette arrivée dans le capital permette un rétablissement de la situation financière de la NR. Cette amélioration doit justement se traduire par de nouveaux projets de développement auxquels l’ensemble des salariés de l’entreprise doit être associé notamment en favorisant un véritable dialogue social. Cela s’inscrit dans l’esprit de la résolution votée par le CE et adoptée par l’assemblée générale des actionnaires en 2009. Il s’agissait de tout mettre en œuvre pour conserver le pluralisme de la presse et de la qualité de l’information dans notre zone de diffusion, pour assurer également le maintien des emplois et des conditions de travail dans le respect des accords existants. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire