mardi 29 septembre 2009

Communiqué des représentants du SNJ-CGT au comité d’entreprise du 29-09-09

Un nouveau comité d’entreprise
extraordinaire lundi prochain 5 octobre
Voici les trois points essentiels qu’il faut retenir de la réunion du comité d’entreprise de ce mardi 29 septembre :
– Convocation d’un nouveau comité d’entreprise extraordinaire, lundi prochain 5 octobre, dont le seul ordre du jour concernerait les éléments complémentaires modifiant éventuellement la fiche 5 ter du PSE (celle concernant les départs volontaires) ;
– Vote d’une résolution mandatant le secrétaire du CE pour lancer une procédure de référé si de nouvelles négociations ne permettaient pas de trouver un accord dans les catégories ouvriers, employés et journalistes ;
– Demande de la tenue d’une rencontre entre la direction et l’intersyndicale élargie au CE dès jeudi *.
A la suite d’une assemblée générale de leur catégorie, les deux syndicats des cadres avaient curieusement donné, lundi, leur accord pour signer l’avenant plafonnant leurs indemnités de départ à 100.000 €. Cette décision a failli mettre fin aux négociations intercatégorielles, d’autant que le président du CE se disait prêt à rencontrer les représentants des ouvriers et des employés séparément. Se passant dès lors de toute discussion avec les journalistes, puisque leurs demandes étaient à ses yeux irrecevables, il n’envisageait plus que des départs négociés de gré à gré dans chaque catégorie.
Les élus et représentants du SNJ-CGT ont pourtant réaffirmé leur volonté de mener jusqu’au bout les négociations, pour éviter tout départ contraint, avant le CE extraordinaire de lundi.
C’est pour cela qu’une proposition de réunion intersyndicale-CE pour jeudi a été formulée à André Maillet, qui réserve toujours sa réponse. Sans l’obtention de résultats probants lors de cette rencontre de la dernière chance, le secrétaire du CE lancera la procédure de référé précédemment évoquée.

* La réunion entre la direction et l’intersyndicale-CE prévue ce mardi 29 au matin avait été annulée sans que la majorité des élus et des délégués n’en soient informés au préalable.

jeudi 24 septembre 2009

Message de l'intersyndicale NR du 24 septembre 2009

RENCONTRE INTERSYNDICALE ELARGIE AU COMITE D’ENTREPRISE
Unis jusqu’au bout !
La troisième rencontre entre l’intersyndicale NR, le comité d’entreprise et la direction s’est tenue ce jeudi 24 septembre. Les nouvelles propositions avancées par le directoire pour les journalistes (1), les employés et les ouvriers (2) ne pouvaient nullement satisfaire l’ensemble des catégories, unanimes pour continuer à se battre collectivement contre toute éventualité de départs contraints. Dans la catégorie employés et ouvriers, notamment, la direction est restée sur ses premières propositions, refusant de prendre en compte celles du comité d’entreprise.
Devant la nouvelle situation de blocage engendrée par l’intransigeance de la direction, qui proposait de s’en tenir à la signature de conventions de gré à gré pour des départs volontaires dans la catégorie journalistes, l’intersyndicale a rappelé l’engagement qui avait été pris par tous les représentants du personnel de ne signer que lorsqu’un accord serait intervenu dans chaque catégorie. Les cadres, sollicités de leur côté par la direction pour signer un accord séparé, ont refusé cette éventualité, rappelant que les nouvelles propositions du directoire ne permettaient pas d’éviter des départs contraints dans les trois autres catégories.
L’intersyndicale a alors rappelé que l’effort financier nécessaire pour parvenir à un accord global n’était pas insurmontable, au regard du traumatisme humain qu’engendreraient 116 licenciements.
Devant le refus réitéré de la direction d’accepter la demande d’indemnisation des départs chez les journalistes sur la base d’un mois de salaire par année de présence, de prendre en compte une amélioration substantielle de la prime de départ chez les employés et les ouvriers, les représentants du personnel ont souligné que la fiche « 5 ter » du plan de sauvegarde de l’emploi, pour lequel le CE a rendu cinq avis défavorables sur six, précisait que « la mesure d’incitation aux départs volontaires ne pourra être mise en œuvre qu’à l’issue de la signature d’un accord collectif d’entreprise avec les délégués syndicaux, présenté et discuté avec le comité d’entreprise, et de la signature de conventions de gré à gré entre l’entreprise et le salarié ».
Le directoire, souhaitant modifier ce paragraphe afin d’obtenir un accord avec la seule catégorie cadres, s’est trouvé confronté à un refus unanime et catégorique de l’intersyndicale, qui lui a d’ores et déjà annoncé son intention d’engager un référé auprès du tribunal de grande instance.
Une nouvelle réunion intersyndicale-CE devrait se tenir mardi 29 septembre au matin, pour essayer de trouver à nouveau un terrain d’entente.
(1) Coefficient 1 mois par an jusqu’à 15 ans ; coefficient 0,8 de 16 à 20 ans ; coefficient 0,6 de 20 à 25 ans ; coefficient 0,4 au-delà.
(2) Départs volontaires aux conditions du directoire et non à celles du CE.
SOLIDARITÉ : PLUS DE 5.500 €
Les chèques doivent être adressés aux trésoriers des différents syndicats, qui se chargeront ultérieurement de la répartition. Le principe est le suivant : un salarié non gréviste ou en congé est appelé à verser une demi-journée de salaire par jour de grève, qui sera donc reversée aux salariés grévistes. Ces derniers doivent se faire connaître auprès des syndicats.

vendredi 18 septembre 2009

Message de l'intersyndicale NR et du CE du 18 septembre

INTERSYNDICALE NR ET COMITE D’ENTREPRISE
 
LE DIRECTOIRE PEUT EVITER LES DEPARTS CONTRAINTS !
 
La première rencontre entre l’intersyndicale NR, le comité d’entreprise et la direction s’est tenue ce vendredi 18 septembre. Les résultats globaux de la consultation toutes catégories concernant les hypothèses de départs volontaires montrent que, potentiellement, tout licenciement contraint peut être évité. L’intersyndicale et le CE réaffirment leur volonté qu’il en soit ainsi ! C’est la seule option possible afin que l’avenir de l’entreprise ne soit pas entaché d’un traumatisme insurmontable.
Le directoire n’a livré aujourd’hui que les chiffres de la consultation, sans avoir pour l’instant évalué le montant précis des indemnités correspondant aux souhaits des salariés qui se sont exprimés. Des solutions existent pour trouver leur financement, comme cela a été rappelé par les représentants du personnel. Au directoire de tout mettre en œuvre pour qu’elles deviennent réalité.
Les discussions du comité d’entreprise, lundi 21 et mardi 29 septembre, ainsi que les réunions intersyndicale-CE avec la direction (mardi 22 et jeudi 24 septembre) seront essentiellement consacrées à la finalisation des départs volontaires.
D’ores et déjà, 117 salariés ont manifesté leur intérêt. Si, catégorie par catégorie, les candidatures correspondent quasiment aux suppressions de postes envisagées par la direction, leur mise en adéquation entraînera nécessairement des mutations à travers des réorganisations. Le but ultime étant toujours d’éviter tout départ contraint. C’est possible ! L’intersyndicale reste mobilisée pour atteindre cet objectif.
 
Solidarité : au moins 5.000 euros
L’appel à la solidarité auprès des salariés de la NR, par l’intermédiaire de chacune des organisations syndicales (CGC, FO, cadres CGT, Filpac CGT, SNJ, SNJ-CGT), est toujours d’actualité. Les chèques doivent être adressés aux trésoriers des différents syndicats, qui se chargeront ultérieurement de la répartition. Le principe est le suivant : un salarié non gréviste ou en congé est appelé à verser une demi-journée de salaire par jour de grève. Les sommes collectées seront réparties entre les salariés grévistes.
 
http://salariesnr.blogspot.com

mercredi 16 septembre 2009

lundi 14 septembre 2009

Motion de soutien

Voici la motion de soutien qui sera proposée par le président et le bureau d'Agglopolys (l'agglomération de Blois) au vote des délégués communautaires lors du conseil du 26 septembre prochain.
Motion de soutien aux salariés
de La Nouvelle République du Centre-Ouest
Dans un contexte de crise de la presse quotidienne, qu'il s'agisse des quotidiens nationaux ou régionaux, le groupe La Nouvelle République du Centre-Ouest a annoncé, le 16 juillet 2009, son intention de supprimer un quart des effectifs rédactionnels du titre.
Le plan de restructuration prévoit la fermeture de l'édition du Cher, la mutualisation quasi-intégrale de l'édition de la Vienne de La Nouvelle République et de Centre-Presse, le licenciement de 181 salariés et la renégociation des accords collectifs d'entreprise.
L'information écrite de proximité est d'utilité publique pour tous et notamment les collectivités locales. La présence de la presse régionale sur notre territoire est un garant de la liberté d'expression et du bon fonctionnement de la démocratie locale. Il est essentiel, dans le contexte actuel de concentration dans les médias, de veiller au pluralisme et à l'indépendance de la presse.
Le plan de sauvegarde de l'emploi proposé par le groupe se traduit par un licenciement de masse qui va plonger, dans le contexte économique et social actuel, 181 familles dans une situation dramatique.
Attaché au pluralisme de la presse locale et à la diffusion d'une information de qualité, soucieux de préserver l'emploi sur son territoire, le Conseil communautaire apporte son soutien aux salariés du groupe La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Le Conseil communautaire en appelle aux valeurs humanistes, qui ont marqué le groupe depuis sa fondation, pour trouver à la situation de crise qu'il traverse, des solutions justes, responsables et pérennes.

Le PCF de la Vienne a fait signer une pétition à la Fête de l'Huma


dimanche 13 septembre 2009

vendredi 11 septembre 2009

jeudi 10 septembre 2009

mardi 8 septembre 2009

Message de l'intersyndicale NR du 8 septembre

INTERSYNDICALE NR
mardi 8 septembre 2009
Départs volontaires : la consultation
des salariés lancée dès demain
La réunion du CE suspendue jusqu’au 21 septembre
La troisième réunion du comité d’entreprise extraordinaire, entamée mercredi 2 septembre, a repris ses travaux aujourd’hui mardi 8 septembre. Elle est de nouveau suspendue et reprendra le lundi 21 septembre à 11 h.
La demande réitérée des représentants du personnel était que la direction accepte d’inclure dans le plan social la consultation du personnel pour favoriser les départs volontaires ; une mesure qui ne figurait pas dans le projet initial et qui en modifie profondément la nature.
Après de longs débats, le directoire a finalement accepté d’intégrer dans la consultation – comme pour les journalistes – les propositions du comité d’entreprise pour la catégorie employés et ouvriers. En ce qui concerne les cadres, les deux propositions sont identiques.
Les formulaires partiront donc dès demain mercredi, avec une date butoir pour la réponse fixée au 15 septembre.
Une réunion conjointe de l’intersyndicale et du CE, avec la direction, est d’ores et déjà prévue vendredi 18 septembre, à 14 h 30, pour tirer les premières conclusions des réponses des salariés aux propositions de départs volontaires.
Une autre réunion du comité d’entreprise est programmée le mardi 29 septembre à 14 h 30.

http://salariesnr.blogspot.com
SOLIDARITÉ : DÉJA PLUS DE 2.500 EUROS
Comme nous l’avions annoncé dès le début du mouvement, un appel à la solidarité est d’ores et déjà lancé auprès des salariés de la NR, par l’intermédiaire de chacune des organisations syndicales (CGC, FO, cadres CGT, Filpac CGT, SNJ, SNJ-CGT). Les chèques doivent être adressés aux trésoriers des différents syndicats, qui se chargeront ultérieurement de la répartition. Le principe est le suivant : un salarié non gréviste ou en congé est appelé à verser une demi-journée de salaire par jour de grève, qui sera donc reversée à un salarié gréviste.

Message de soutien du maire de Blois, Marc Gricourt

Communiqué mairie de Blois

Le Monde du 8 septembre parle de la NR...




dimanche 6 septembre 2009

Message de soutien du PCF 86

Bonjour !

Avec le lien suivant : http://86.pcf.fr/La-pluralite-de-l-information-en.html vous pourrez trouver le texte de soutien aux salariés de la NouvelleRépublique et de Centre Presse sur le site du PCF 86.
Bon courage et bien amicalement

Françoise Poteau, rédactrice au mensuel du PCF 86 La Vienne démocratique

vendredi 4 septembre 2009

Message de l'intersyndicale NR

INTERSYNDICALE NR

Des avancées de la direction mais rien n'est joué

LE MOUVEMENT DE GRÈVE TOUJOURS SUSPENDU

La réunion du comité d’entreprise de ce vendredi a vu certaines avancées de la direction, notamment en ce qui concerne une consultation des salariés dans chaque catégorie pour privilégier les départs volontaires. La réunion du CE est suspendue et reprendra mardi 8 septembre, à 9 h 30.
En dépit de divergences toujours très importantes entre les propositions des représentants du personnel et la direction, un premier pas vient d’être franchi. La consultation qui va être lancée, dès la semaine prochaine, auprès de l’ensemble des salariés, comportera deux propositions d’indemnisation de ces départs volontaires : d’une part celle de la direction, d’autre part celle du comité d’entreprise. Les réponses des salariés permettront à la direction et au CE de chiffrer l’ensemble des mesures d’indemnisation de ces « départs volontaires », afin d’éviter les licenciements. Le choix de chaque personne est donc important, sachant qu’au final la direction, seule, décidera des départs en mettant en parallèle les postes supprimés avec les demandes de départs volontaires émises par les salariés.
A l’issue de cette consultation (par courrier envoyé au domicile de chaque salarié), le directoire rencontrera conjointement le CE et l’intersyndicale pour négocier un accord dans chacune des catégories. Les représentants du personnel ont pris solennellement, aujourd’hui vendredi, l’engagement de signer conjointement ces accords. Si la négociation dans une seule catégorie devait rencontrer des difficultés, la signature des autres accords ne pourrait intervenir tant que ces difficultés ne seraient pas surmontées.
A l’issue du CE, les représentants du personnel se sont engagés à maintenir la suspension du mouvement de grève jusqu’à mardi inclus.

Comme nous l’avions annoncé dès le début du mouvement, un appel à la solidarité est d’ores et déjà lancé auprès des salariés de la NR, par l’intermédiaire de chacune des organisations syndicales (CGC, FO, cadres CGT, Filpac CGT, SNJ, SNJ-CGT). Les chèques doivent être adressés aux trésoriers des différents syndicats, qui se chargeront ultérieurement de la répartition. Le principe est le suivant : un salarié non gréviste ou en congé est appelé à verser une demi-journée de salaire par jour de grève, qui sera donc reversée à un salarié gréviste.

http://salariesnr.blogspot.com

Les Verts lancent une pétition de soutien aux deux quotidiens de la Vienne


Message de l'intersyndicale NR du 4 septembre

INTERSYNDICALE DE LA NR
LE 4 SEPTEMBRE 2009
DERNIERE MINUTE
SUSPENSION DU MOUVEMENT
DE GREVE CE VENDREDI

Suite à une réunion dans la nuit entre des représentants du comité d’entreprise, de l’intersyndicale et de la direction, les syndicats présents ont décidé la suspension de la grève. Un accord intervenu alors que la direction s’apprêtait à faire sortir deux éditions (l’Indre-et-Loire et la Vienne) avec une seule équipe de cadres aux rotatives (les ouvriers étant en grève) contrairement aux accords régissant le fonctionnement du service.
Les représentants du personnel menaçant de ne pas reprendre les négociations ce jour dans un tel contexte, il a été convenu que la direction renonçait à la sortie du journal à la condition que les discussions avec le CE continuent, les syndicats s’engageant par ailleurs à suspendre l’appel à la grève lancé pour ce vendredi.
Pour l’intersyndicale, il est clair qu’il ne s’agit que d’une suspension de la grève afin de faire la démonstration de ses bonnes intentions.
Cependant, si les dernières propositions du directoire ne s’avéraient pas satisfaisantes, le mouvement serait immédiatement relancé.

MERCI D’IMPRIMER POUR DIFFUSER AUTOUR DE VOUS
CETTE INFORMATION DE DERNIERE MINUTE

http://salariesnr.blogspot.com/

  • Comme nous l’avions annoncé dès le début du mouvement, un appel à la solidarité est d’ores et déjà lancé auprès des salariés de la NR, par l’intermédiaire de chacune des organisations syndicales (CGC, FO, cadres CGT, Filpac CGT, SNJ, SNJ-CGT). Les chèques doivent être adressés aux trésoriers des différents syndicats, qui se chargeront ultérieurement de la répartition. Le principe est le suivant : un salarié non gréviste ou en congé est appelé à verser une demi-journée de salaire par jour de grève, qui sera donc reversée à un salarié gréviste.

mercredi 2 septembre 2009

Message de l'intersyndicale NR du 2 septembre

Tours, le 2 septembre 2009
INTERSYNDICALE NR

APPEL A LA POURSUITE DE LA GREVE JEUDI 3 SEPTEMBRE
Le troisième comité d’entreprise extraordinaire réuni pour étudier le plan de licenciements présenté par le directoire s’est interrompu hier soir pour reprendre ce jeudi matin à 11 heures.
Les discussions de mercredi ont essentiellement été consacrées à la présentation du cabinet conseil chargé de mettre en place le relais mobilité-emploi (la direction refusant la mise en concurrence demandée par le CE) et à l’analyse économique du rapport de l’expert sur la restructuration envisagée.
Quelques avancées largement insuffisantes ont été évoquées rapidement avant la clôture des débats. Les négociations se tiendront précisément aujourd’hui. Afin d’apporter tout le soutien nécessaire aux membres du CE, l’intersyndicale NR appelle l’ensemble des catégories à une nouvelle journée de grève ce jeudi.
Une assemblée générale du personnel sera tenue ultérieurement.

Journaux de France 3 des 1er et 2 septembre

Pour ceux qui l'auraient ratée mardi soir, voici la longue page du journal télévisé de France 3 Centre consacrée à la manifestation tourangelle de ce 1er septembre...

video

Et celle du JT de ce mercredi 2 septembre à midi...

video

Vive le bimédia !

Et un lien pour voir la vidéo de la manif tourangelle de ce mardi 1er septembre tournée par Olivier Dayan, photographe et correspondant de la NR, qui est aussi l'un des fondateurs de la webTV associative www.enbocage.tv

Message de l'intersyndicale NR du 1er septembre

Tours, le 1er septembre 2009
INTERSYNDICALE NR
POURSUITE DU MOUVEMENT DE GRÈVE
ET AG CE MERCREDI A 15 H A TOURS
En soutien au comité d’entreprise dont la troisième et dernière réunion extraordinaire démarre ce mercredi à 10 h 30, l’intersyndicale avait appelé à une journée de grève et à une manifestation hier mardi.
Plus de 300 personnes ont défilé du carrefour de Verdun à la place Jean-Jaurès à Tours, démontrant leur détermination à combattre les 181 licenciements dans le groupe et l’abandon de l’édition NR du Cher.
Cette nouvelle journée de grève, ce mercredi, avec assemblée générale à 15 h au siège à Tours, doit permettre plus que jamais d’appuyer l’action des membres du CE confrontés à l’intransigeance de la direction.
L’enjeu reste le refus des licenciements contraints et la recherche de réelles solutions d’avenir pour assurer la pérennité de l’entreprise.

mardi 1 septembre 2009

Le Parti Ouvrier Indépendant nous soutient


FO aussi...